Soutien

Guide de simulation pour Ansys Electronic Desktop (EDT) dans la grappe de calcul de CAO

Exécution d’Ansys Electronic Desktop 2022 R1 au moyen du programmateur de tâches LSF (ligne de commande, sans interface graphique). Vous retrouverez de plus amples informations à propos du programmateur de tâches LSF (Load Share Facility) ici. Vous pouvez afficher les nœuds de grappe de calcul de CAO de CMC en tapant lshosts à l’invite de commande, comme présenté à la figure 1. Vous apercevrez quatre nœuds de connexion (uwlogin*), deux nœuds de gestion  (uwlsfm*; 8 cœurs et 63 Go chacun) et huit nœuds de calcul dans la liste (uwmhpc*; 32 cœurs et des centaines de Go).

Figure 1 : Nœuds dans la grappe de calcul de CAO

Lorsque vous exécutez une simulation sur la grappe, vous soumettez votre demande de simulation dans une file d’attente LSF. Cette étape est commune à tous les logiciels CAO de la grappe de CMC (Ansys, COMSOL, Xilinx, etc.). Le programmateur de tâches tentera d’affecter le matériel (cœurs de processeur et mémoire vive) souhaité pour l’exécution de la simulation, limité à 32 cœurs. Cette limite a été établie par le personnel informatique de CMC afin de prévenir les abus de privilèges pour la grappe.

Figure 2 : Diagramme de bloc d’une opération de la grappe

Utilisez la commande bqueues pour connaître les noms des files d’attente. La lettre « b » de la commande bqueues indique que ces files d’attente exécutent les simulations par lot (ou en mode par lot). Toute commande préfixée de la lettre « b » indique également que LSF sera en mesure de reconnaître que la commande lui est destinée.

Figure 3 : Files d’attente dans la grappe de calcul de CAO

Sommaire : Il est possible d’exécuter le logiciel Ansys Electronics Desktop (EDT) en créant un script contenant toutes les commandes à transmettre à Ansys, puis de soumettre ce script au programmateur de tâches LSF. Voici les étapes qui ont été testées dans la grappe afin d’en présenter le fonctionnement. Pour ces instructions, un projet préparé fourni par le personnel d’Ansys a été utilisé (filtre passe-bande nommé bp_filter.aedt). Vous y retrouverez une liste d’exemples inclus avec votre installation d’Ansys EDT.
  1. Définissez le nombre maximum de cœurs à 32.

Il est à noter que vous devrez définir l’utilisation des licences de groupe Ansys HPC dans un fichier registry.txt dans la section batchoptionsdu script. Consultez l’annexe A ci-dessous pour un exemple.

  1. Connectez-vous à la grappe au moyen d’une des instances en nuage VCAD, nommée grappe de calcul de CAO.
  2. Tapez module load ansys/22.1.cadconnect dans votre fenêtre de terminal et ensuite module list pour voir les logiciels chargés en mémoire.
  3. Utilisez la commande mpitest pour vérifier la fonction logicielle d’interface de message (MPI). Si vous souhaitez en savoir davantage à propos du rôle de l’interface MPI dans la simulation, consultez les fichiers d’aide Ansys.

Figure 4 : Sommaire des commandes de configuration pour exécuter Ansys 2022 R1

  1. Utilisez l’utilitaire setsshkey de CMC sous /home/scripts pour générer un code de déverrouillage SSH. Cette étape devra être réalisée une seule fois, lorsque vous configurez votre espace de travail dans la grappe. À des fins de simplicité, n’utilisez pas de mot de passe et conservez les résultats à l’emplacement par défaut. Il s’agit normalement de votre répertoire personnel dans un nœud de connexion à la grappe.

Figure 5 : Génération d’un code passe-partout pour chaque nœud au moyen d’un script

  1. Créez un fichier de configuration pour entrer une soumission LSF par lot (bsub) et les commandes Ansys par lot. Consultez l’annexe pour un exemple (my_ansys_hfss.sh).
  2. Téléversez vos fichiers de projet dans votre répertoire de travail. Les instructions sont fournies pour l’utilisation de MobaXterm pour un transfert de fichier sécurisé (sftp) sur les pages de la grappe.
  3. Téléversez votre fichier de configuration (par exemple « my_ansys_hfss.sh ») dans le même répertoire. Assurez-vous que le corps de votre fichier de configuration ne contient pas des caractères d’éditeur Windows superflus (par exemple, un retour de chariot).
  4. Utilisez la commande bsub < my_ansys_hfss.sh à l’invite pour lancer la simulation.
Au cours des exécutions de simulation, utilisez des commandes (par exemple bjobs -l et bhosts) pour le suivi de la progression de votre simulation. Par exemple :

~$ bjobs -l

… ou

~$ bhosts

Annexe A

Tout texte suivant un seul caractère # est visible au programmateur de tâche LSF et sera interprété comme une commande pouvant potentiellement être exécutée par LSF. Toute commande après ## est traitée comme un commentaire, à la fois dans LSF et dans Ansys. Si vous utilisez ce qui suit à titre d’exemple, remplacez *user_name* par votre nom d’utilisateur pour la grappe de CMC.

-&-&-&-&-&-&-

#/bin/sh

## embedded options to bsub – start with #BSUB

## — Name of the job —

#BSUB -J ansys_HFSS_example

## — specify queue from the bqueues list —

#BSUB -q adept

# — specify the number of processors —

#BSUB -n 32

## — Specify the output and error files. %J is the job ID —

## — -o and -e mean append, -oo and-eo mean overwrite —

#BSUB -oo BPFilter_%J.out

#BSUB -eo BPFilter_%J.err

#!/bin/tcsh

## — example of ansys command line call —

/CMC/tools/ansys/ansys.2022r1/AnsysEM22.1/v221/Linux64/ansysedt -distributed -machinelist numcores=32 -auto NumDistributedVariations=1 -monitor -ng -batchoptions registry.txt -batchsolve /home/*user_name*/Ansoft/bp_filter.aedt

-&-&-&-&-&-&-

Le fichier registry.txt présenté ci-dessus contient une référence directe au groupe de fonctionnalités anshpc license. L’utilisation du fichier registry.txt est décrite dans le fichier d’aide d’Ansys 2022 R1. Notez également la présence d’une variable de répertoire « /scratch » dans ce fichier. Avec chaque itération de solution, Ansys crée des fichiers temporaires pour le stockage de données à la fin d’un groupe de calculs. Ces données présentent les points de départ pour les prochains cycles de calcul (récursivement), jusqu’à ce qu’une solution soit atteinte. Ces fichiers seront écrasés avec de nouvelles données à chaque itération. De plus, ils peuvent être volumineux et nombreux. C’est pourquoi un répertoire « scratch » est fourni sur la grappe pour cette activité. Voici une copie du contenu du fichier.

-&-&-&-&-&-&-

$begin ‘Config’

‘HPCLicenseType’=pool

‘TempDirectory’=’/scratch/*user_name*@cmc’

## — include other desired registry entries here —

$end ‘Config’

-&-&-&-&-&-&-

Votre recherche bénéficie-t-elle des produits et services offerts par CMC Microsystèmes ?

Retour en haut
Aller au contenu principal