Soutien

Initialisation de la grappe de calcul de CAO (première utilisation)

Utilisation de SSH (Secure Socket Handler) dans la grappe de calcul de CAO

SSH (Secure Socket Handler) est le mécanisme de sécurité fourni aux utilisateurs dans la grappe. Un code de déverrouillage est généré par un utilitaire et placé dans chaque nœud (connexion, calcul) afin de permettre les communications à l’intérieur de la grappe et entre les nœuds durant une simulation d’utilisateur.

Figure 1 : Nœuds dans la grappe de calcul de CAO

L’utilitaire setsshkey s’utilise de façon similaire à un mot de passe pour la vérification des nœuds (sécurité SSH). L’utilitaire setsshkey se trouve dans le répertoire racine sous /home/scripts/

Figure 2 : Emplacement de l’utilitaire setsshkey

Pour configurer une clé SSH à l’avance, nécessaire à votre première simulation, à partir d’une fenêtre de terminal, entrez ce qui suit :      $ /home/scripts/setsshkey Si le système vous le demande, n’utilisez pas de phrase secrète et conservez les résultats dans le répertoire par défaut. Pour savoir si la clé SSH a été installée correctement, entrez ceci :     $ uwmhpc04 Si les permissions SSH sont configurées correctement, vous devriez vous connecter à ce nœud. Cet exemple utilise le quatrième nœud de calcul à titre d’illustration, toutefois, tout nœud uwm* devrait être accessible. Pour quitter le nœud de connexion, utilisez la commande logout.

Interface MPI (Message Passing Interface) dans la grappe de calcul de CAO : Ansys

L’application d’interface MPI (Message Passing Interface) est fournie avec Ansys Elle traite les fonctions qui activent des parties d’un programme en parallèle pour communiquer à un haut niveau avec les mécanismes sous-jacents de la grappe hôte. L’interface MPI peut réaliser des actions tels le lancement de tâches, la gestion des entrées et sorties de disque et l’échange d’informations entre les mémoires distribuées. Deux saveurs d’interface MPI sont fournies avec Ansys : une basée sur Intel et une basée sur Microsoft. La version Intel est celle par défaut pour le système d’exploitation Linux. Après avoir chargé Ansys, entrez ce qui suit :     $ module load ansys Vous pouvez tester la fonctionnalité d’interface MPI à l’aide de la commande suivante :     $ mpitest              Le résultat sera affiché sur votre écran, comme présenté à la figure 3. De plus, un fichier mpitest.out sera créé dans votre répertoire de travail.

Figure 3 : Vérification de l’interface de message MPI

Pour voir si la variable d’environnement MPI a été définie, entrez ce qui suit :     $ env                  (pour tous les noms de variable)     $ env |grep -i mpi     (pour isoler votre recherche à la variable d’environnement MPI MPI_ROOT)

Références

Votre recherche bénéficie-t-elle des produits et services offerts par CMC Microsystèmes ?

Retour haut de page
X
Aller au contenu principal