Awards

Prix Brian L. Barge pour l’excellence d’intégration des microsystèmes

Aperçu

Ce Prix vise à reconnaître une recherche exemplaire utilisant les technologies des microsystèmes et des nanosystèmes dans un environnement collaboratif et multidisciplinaire ou exploitant plusieurs technologies. Le projet de recherche doit être à la fois novateur et pertinent pour l’industrie au Canada. Idéalement, les travaux devraient être attestés par un collaborateur de l’industrie. Le Prix sera attribué au concurrent qui présente le projet de recherche le plus pertinent traitant spécifiquement une intégration hétérogène, dont voici quelques possibilités :

  • Projet intégrant des circuits intégrés microélectroniques fabriqués au moyen de différents nœuds technologiques CMOS (par exemple, procédé 130 nm et 12 nm) ou des circuits intégrés de différents domaines de la technologie des microsystèmes (par exemple, microélectronique et photonique, que ce soit dans un environnement monolithique ou hétérogène).

 

  • Projet intégrant des composants matériels et logiciels exploitant de nouvelles techniques ou architectures. Architectures pouvant combiner des éléments de traitement ou des accélérateurs hétérogènes. Par exemple : matrice FPGA, ASIP, processeur graphique. Les composants logiciels peuvent inclure des pilotes, des piles logicielles ou du code d’application. Les projets peuvent impliquer des dispositifs embarqués ou en périphérie de réseau à partir d’installations en nuage.

 

  • Projet de microsystème mené par plusieurs chercheurs provenant de disciplines différentes. Par exemple, génie électrique / électronique, génie mécanique et biochimie.

Les candidatures doivent présenter des démonstrations fonctionnelles de prototypes avec une application de plusieurs technologies ou de plusieurs disciplines au sein d’une intégration de microsystèmes.

Le prix est destiné aux étudiants aux cycles supérieurs des universités canadiennes.

Les lauréats sont fortement encouragés à utiliser la récompense en argent associée au prix afin de favoriser le transfert de connaissance ou la formation associés à la R-D appliquée aux microsystèmes et aux nanosystèmes. Par exemple, pour les coûts d’une conférence ou d’un atelier ou encore pour visiter un laboratoire ou une autre installation technique au Canada ou dans un autre pays.

Critères d’évaluation

Le jury sera constitué de trois représentants du secteur universitaire, des organisations sans but lucratif et de l’industrie au Canada. Les juges évalueront chaque concurrent et sélectionneront le projet qui répond le mieux aux critères suivants :

  • Est-ce qu’il y a une valeur apportée par l’intégration de plusieurs technologies de microsystèmes ?
  • Est-ce qu’il y a une intégration multidisciplinaire manifeste dans le projet de microsystème ?
  • Quelle est l’innovation de concept du projet de microsystèmes et est-ce que celle-ci est associée à une recherche impliquant plusieurs technologies ou des chercheurs de plusieurs disciplines ?
  • Est-ce que les composants intégrés ont été produits par des fournisseurs au Canada ?
  • Réussite dans la démonstration de la technologie. Est-ce que la technique fonctionne ou est utile ?
  • Originalité de conception et technique novatrice.
  • Degré d’excellence pour l’exploitation des fonctionnalités des technologies des composants ou l’intégration des fonctionnalités des composants.
  • Niveau de difficulté visé; créativité / persévérance pour résoudre les problèmes durant le développement.
  • Maîtrise des aspects techniques du projet par l’exposant.
  • Degré de pertinence du projet, selon la perspective des applications de microsystème.
  • Solide compréhension de l’importance du sujet. Par exemple, la raison pour laquelle une solution au problème est importante.
  • Y a-t-il un collaborateur de l’industrie ? Quelle est la valeur offerte au collaborateur de l’industrie ? Est-ce que la solution est importante ou incrémentielle ? Comment celle-ci se compare-t-elle aux solutions existantes ?
  • Quelle est la nature des interactions ou de la participation entre l’entreprise et le chercheur (par exemple, travail sur place ou révision de conception) ? Quelle a été l’ampleur de l’investissement du collaborateur de l’industrie (par exemple, temps, formation des étudiants, embauche) ?
  • Est-ce qu’il existe une infrastructure pour une mise à l’échelle commerciale ?
  • Quel sera l’impact ou quelles seraient les améliorations potentielles de la solution sur la fabrication ou l’application de microsystèmes et de nanosystèmes au Canada ? (Par exemple, coût, fiabilité, accélération de mise en marché).
  • Est-ce que les interactions avec les autres matériaux et composants et avec l’environnement ont été prises en considération ?
  • Quel est le niveau de convivialité pour l’utilisateur (comparativement au développeur)?
  • Explication des informations contextuelles ou de la théorie pour les pairs.
  • Clarté de l’explication des points techniques.
  • Aisance pour les explications, interactions entre les personnes de la présentation.
  • Humour, style, originalité.
  • Récupération d’un problème inattendu.
  • Qualité et efficacité du matériel visuel et écrit.
Retour haut de page
X
Aller au contenu principal